fbpx
Freelances jouant au baby foot
réseau professionnel

Freelances : les 8 réflexes networking pour rester dans le game6 min read

7 min de lecture

À compétences égales, un réseau bien étoffé fera la différence entre deux freelances. Web Theorie vous donne 8 règles d’or pour choyer votre réseau !

Règle d’or n°1 du freelance : adopter un bon état d’esprit

Le réseautage ne se construit jamais à sens unique : pour recevoir, il est nécessaire d’apprendre à donner. À vos débuts, monter votre réseau vous prendra du temps, et vous n’obtiendrez pas forcément les résultats escomptés d’entrée de jeu. Patience ! Votre démarche portera ses fruits sur le long terme. N’oubliez pas de montrer une certaine assurance pour vous assurer un minimum de crédibilité auprès de votre interlocuteur.

Nos conseils :

  • Introvertie(e) ? Faites appel à un coach en développement personnel pour vous aider
  • Une courte formation de commercial serait la bienvenue si vous êtes néophyte en la matière
  • Sachez vous vendre, sans sombrer dans le quémandage

Règle d’or n°2 du freelance : fréquenter les forums spécialisés

Le web est une ressource extraordinaire ! À l’ère du digital, sachez en tirer profit pour votre business. Sélectionnez les forums portant sur vos domaines de spécialité et inscrivez-vous. Participer à la vie d’un forum est un excellent moyen de se faire connaître, de rencontrer d’autres professionnels et de prouver son expertise dans un domaine donné.

Nos conseils :

  • Aménagez une plage horaire hebdomadaire dans votre planning pour prendre part aux discussions
  • Exit le pseudo fantaisiste : vos interlocuteurs doivent être en mesure d’identifier formellement votre entreprise ou votre identité
  • Suivez les éventuelles formations proposées (webinars) pour éviter la stagnation professionnelle

Règle d’or n°3 du freelance : créer son propre blog

Avoir un site professionnel à l’heure actuelle, c’est quasiment indispensable. Avoir un site pro ET un blog, c’est encore mieux ! Votre site web vous sert de vitrine pour présenter votre activité, tandis que votre blog brasse un contenu plus vivant et vous permet de vous exprimer directement pour gagner en crédibilité. L’idéal pour prouver son expertise et se construire une image dynamique ! Les bénéfices à en retirer sont bien trop précieux pour faire l’impasse dessus, à condition que vous preniez la peine de déployer une véritable stratégie.

Nos conseils :

  • Alimentez régulièrement votre blog
  • Définissez une ligne éditoriale claire
  • Privilégiez les publications à haute valeur ajoutée, le péché mignon de Google

Règle d’or n°4 du freelance : pensez réseaux sociaux

Difficile désormais de faire l’impasse sur les réseaux sociaux pour networker dans les règles de l’art ! Si LinkedIn et Viadeo s’adressent spécifiquement aux professionnels, ne négligez pas pour autant les autres réseaux (Facebook, Twitter & co.) pour étoffer votre portefeuille clients. Soignez vos profils, mettez-les régulièrement à jour et ne manquez pas d’ajouter chaque nouvelle connaissance à votre réseau.

Nos conseils :

  • Intégrez des groupes spécialisés dans votre domaine d’activité
  • Usez et abusez du social selling (publication d’articles, partage d’informations, etc.)
  • Dissociez profil perso et profil pro sur les réseaux « grand public »

 Règle d’or n°5 du freelance : participez aux événements professionnels

Ce n’est pas parce que le numérique est de plus en plus envahissant qu’il faut reléguer les déplacements en personne sur le banc de touche ! Rien de tel qu’une discussion de vive voix entre quatre yeux pour se découvrir des affinités et nouer des liens avec d’autres professionnels. Un bon feeling associé à un argumentaire solide, et vous êtes presque certain d’obtenir des retombées encourageantes.

Nos conseils :

  • Soyez à l’affût des prochaines conventions en lien avec votre secteur (et allez-y !)
  • Prenez la parole lors des conférences
  • Sortez toujours avec votre paquet de cartes de visites

Règle d’or n°6 du freelance : sollicitez votre entourage proche

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’est pas forcément nécessaire de chercher bien loin pour booster son réseau ! Informez votre famille et vos amis que vous êtes à l’écoute d’opportunités professionnelles : en faisant marcher leur propre réseau en votre faveur, ils pourraient bien vous ramener quelques clients. Une stratégie qui vaut de l’or pour les freelances en début d’activité !

Nos conseils :

  • Si vous trouvez vos tout premiers clients de cette manière, vous pouvez appliquer une remise commerciale symbolique sur la facture pour entamer votre campagne de fidélisation
  • Gardez toujours une image professionnelle, même si vous travaillez pour un proche
  • Renvoyez l’ascenseur à ceux qui vous ont aidé lorsque l’étendue de votre réseau vous le permettra

Règle d’or n°7 du freelance : chouchoutez vos clients et vos prospects

Vous avez échangé votre carte de visite avec des prospects prometteurs ? Parfait ! Pour éviter que ladite carte ne dorme dans un tiroir ou au fond d’une poche, manifestez-vous régulièrement auprès de vos clients (actuels et à venir). Entretenir de bonnes relations avec votre réseau est un premier pas crucial vers les recommandations spontanées et le bouche-à-oreille.

Nos conseils :

  • Prêtez attention à leur fil d’actualités pour répondre présent à des moments clefs (anniversaire de l’entreprise, fêtes de fin d’année, etc.) et anticiper leurs demandes (en leur conseillant des professionnels de votre réseau, par exemple)
  • Montez une campagne d’emailing pour rester visible et faire preuve de dynamisme
  • Mettez un point d’honneur à satisfaire vos clients : ils sont les meilleurs ambassadeurs de votre entreprise

Règle d’or n°8 du freelance : passez en mode coworking

Nombreux sont les freelances à travailler depuis leur domicile. En matière de networking, ce choix est loin d’être l’idéal, et c’est votre business qui en fait les frais. C’est sans doute pour cette raison que les espaces de coworking connaissent un succès croissant. Un seul mot d’ordre : sérendipité ! Les coworkers échangent, travaillent leurs synergies, mettent sur pied des projets collaboratifs et enrichissent leurs connaissances. Rien de tel pour soutenir pro-activement la croissance de votre entreprise !

Nos conseils :

  • Choisissez minutieusement l’espace de coworking qui vous correspond
  • Prêtez attention aux services complémentaires proposés pour soutenir votre business (par exemple, Atome Green propose la location d’une salle de réunion atypique à Lyon)
  • Hors de question d’intégrer un coworking pour travailler dans son coin : soyez ouvert !

 

Vous doutez d’avoir le temps d’appliquer tous ces conseils ? Pourtant, soigner son réseau demeure incontestablement un pan indissociable du freelancing. D’autant plus quand on sait que la France compte déjà plus de 830.000 freelances… la concurrence est rude !

La balle est dans votre camp, alors… keep cool and let’s network ! ☺︎

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *