fbpx
Référencement 2019 : Bing
Référencement

Référencement 2019 : Bing, un moteur de recherche de plus en plus performant ?6 min read

7 min de lecture

Depuis quelques années, certains observateurs notent la montée en puissance du moteur de recherche Bing en France, derrière le leader mondial Google. En effet, de plus en plus d’internautes utilisent l’outil de recherche en ligne Bing. Comment a-t-il réussi à s’imposer comme le 2ème moteur de recherche préféré des Français ? Google doit-il se méfier d’un Bing de plus en plus performant ?

Google : leader des moteurs de recherche

Nous le savons tous, Google est le moteur de recherche numéro 1 en France, voire dans le monde. Si vous en doutiez encore, les chiffres parlent d’eux-mêmes : Google détient 94,3% des parts de marché des moteurs de recherche en France en avril 2019. Difficile de survivre face au géant qu’est Google… et pourtant !

Parts de marchés des moteurs de recherche en France en avril 2019

Bing n’a pas dit son dernier mot. En effet, il se place en deuxième position avec 3,2% dans la liste des moteurs de recherche les plus utilisés par les Français pour la recherche internet. Il supplante donc certains de ses concurrents, notamment :

  • Yahoo!
  • Qwant
  • DuckDuckGo

Loin derrière Google, petit à petit l’oiseau fait son nid… Les internautes utilisent de plus en plus Bing pour leur requête sur internet. Mais arrivera-t-il à s’envoler aussi haut que le champion national de la recherche en ligne ?

Bing : la montée en puissance du moteur de recherche

Depuis ses débuts en juin 2009, le moteur de recherche de Microsoft a réussi le réel exploit de tenir tête au géant de View Mountain. Après 10 ans de lutte acharnée, il résiste toujours au rouleau compresseur du célèbre moteur de recherche Google. Ainsi, Microsoft ne se laisse pas impressionner par son rival et fait tout pour séduire les internautes ! De ce fait, il a décidé d’optimiser ses forces en palliant les faiblesses de Google.

Politique de protection des données utilisateurs

Devant des utilisateurs de plus en plus soucieux de l’utilisation de leurs données personnelles, Bing a mis en avant sa politique de protection des données utilisateurs en assurant que la conservation de celles-ci ne dépassait pas les 6 mois afin de respecter la vie privée des personnes faisant des recherches sur le moteur. Passée cette période, il n’y a plus de trace de la navigation de l’internaute sur le moteur de recherche. De quoi rassurer tout utilisateur qui souhaite utiliser un moteur de recherche sans que ce dernier ne récolte de données concernant sa vie privée !

Une SERP enrichie par des partenariats

Bing parie également sur de nombreux partenariats. Le groupe a en effet signé des accords avec la Bibliothèque Nationale de France, PagesJaunes, le GIE E-Presse, la Direction générale de modernisation de l’État, ou encore Allociné.

Moteur par défaut de Microsoft et de Cortana

On ne va pas se mentir : le fait que Bing soit le moteur de recherche web par défaut des ordinateurs Microsoft et l’assistant vocal Cortana des Windows Phone n’est pas sans incidence sur ses parts de marché. En effet, beaucoup d’utilisateurs ne savent pas comment paramétrer un autre outil de recherche en ligne et laissent donc celui par défaut… Bien joué, Bing !  😉

Référencement sur le moteur de recherche Bing : une mise gagnante ?

Google est peut-être le moteur de recherche le plus utilisé en France pour effectuer une recherche dans un navigateur web, mais est-il le plus pertinent ? En effet, en analysant le taux de conversion de mon site sur Google Analytics, j’ai constaté avec stupéfaction que celui-ci était supérieur sur Bing !

Moteur de recherche Bing : un trafic plus qualifié ?

Le nombre de visiteurs uniques par jour est nettement plus important sur Google… alors comment expliquer un taux de conversion plus important sur Bing ?

  • Une concurrence plus faible

    Bing est moins utilisé par les internautes, mais également par les annonceurs, ce qui veut dire… moins de concurrence pour vous ! Une concurrence beaucoup moins féroce sur Bing Ads augmente nettement vos chances d’être mieux positionné dans la SERP et d’obtenir un taux de clics plus important sur vos annonces lorsqu’un utilisateur tape votre mots-clé dans la barre de recherche sur le moteur Bing.

  • Un coût par clic moins élevé

    Qui dit moins de concurrence dit… coût par clic moins élevé, évidemment ! Moins d’annonceurs sont présents, les enchères sont donc moins élevées sur vos mots-clés. En conséquence, le coût des mots-clés pour les liens sponsorisés sur Bing Ads est en moyenne 33% moins élevé que sur Google Ads.

  •    Un meilleur taux de clic

    En plus de faire des économies et de mieux positionner vos annonces, vous pouvez aussi atteindre un taux de clics nettement supérieur sur Bing. En effet, une annonce mieux positionnée obtient plus de clics de la part des utilisateurs. Logique.

  • Une double visibilité

    En 2009, Bing a décidé d’unir ses forces avec Yahoo!, il est donc possible, grâce à Bing Ads, de diffuser vos annonces sur Bing mais également sur Yahoo! et ses partenaires. Bien sûr, avec Google Ads vous apparaîtrez dans le réseau de recherche Google et de ses partenaires… Mais si vos concurrents utilisent Google Ads, ils ne seront pas présents sur le réseau de Bing et Yahoo! ce qui vous laisse un champ d’action et un avantage concurrentiel important. Ne négligez pas un atout si prometteur avec ce réseau de recherche !

Des résultats à nuancer

Même si dans certains cas Bing rapporte un trafic plus qualifié que Google, ce n’est pas toujours le cas. Aussi, la montée en puissance du moteur de recherche Bing est à relativiser ; Google ne va pas perdre sa place de leader de si tôt… même si ses parts de marché diminuent au profit de son concurrent. Affaire à suivre !

Pour aller plus loin

Que vous soyez novice, référenceur ou webmaster, si le sujet du référencement naturel ou payant vous intéresse et que vous voulez approfondir vos connaissances sur le sujet, nous vous conseillons cette formation en référencement web. Vous pourrez en apprendre d’avantages sur  :

  • les données métas,
  • le maillage interne,
  • l’optimisation du contenu,
  • les backlinks (liens entrants),
  • les algorithmes des robots utilisés par les outils de recherche pour crawler vos pages et les indexer dans leurs bases de données et plus encore.

Ainsi, vous saurez comment optimiser vos sites internet afin d’avoir plus de chance d’améliorer votre positionnement en apparaissant sur la première page (Google ou Bing) dans les résultats naturels de recherche lorsqu’un internaute effectue des requêtes sur vos mots-clés.

Vous voulez en apprendre davantage sur les rouages des moteurs de recherche et sur le référencement ? Jetez un œil à ces articles :

🚀 Comment expliquer le SEO à ta grand-mère ?

🤖 Comment améliorer son référencement Google en trois étapes

👾 Les 7 commandements de l’Inbound Marketing

 

3 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *