fbpx
Les 8 étapes pour faire du dropshipping en 2019 !
Dropshipping

Les 8 étapes pour faire du dropshipping en 2020 !8 min read

11 min de lecture

Avec ces 8 étapes, vous saurez tout sur le dropshipping. De la simple définition au choix du meilleur fournisseur, vous aurez toutes les ressources pour démarrer dans le e-commerce !

#1 Qu’est-ce que le dropshipping ?

Le dropshipping est une forme de ecommerce par laquelle le marchand (vous) ne possède pas de stock de ses produits et va ainsi laisser le fournisseur gérer la livraison sans que le client ne le sache.

schéma client achat marchand commande fournisseurs dropshipping

Schéma représentant le fonctionnement du dropshipping

  • Côté marchand (vous) :

Le marchand se charge de la gestion des commandes à notifier au fournisseur grossiste. Le marchand reçoit alors une commande d’un client depuis son site qui ainsi génère une commande auprès du fournisseur. La commande est ensuite livrée au client directement depuis le fournisseur.

  • Côté fournisseur :

Le fournisseur reçoit une commande client de la part du marchand et livre ainsi à l’adresse du client indiquée par le marchand. Idéalement, il faudrait pouvoir fournir au fournisseur un bon de livraison à transmettre au client final avec le colis.

Prenons un exemple :

  1. Mathieu achète une bague pour sa copine sur BeauBijou.net.
  2. Jean, le marchand de BeauBijou.net, reçoit une notification de la commande de Mathieu avec la référence produit, le prix, la quantité et les coordonnées de Mathieu pour l’expédition de la commande.
  3. Jean envoie ainsi toutes les informations au fournisseur Lisa, qui elle se chargera d’expédier la bague à Mathieu.
  4. Lisa envoie ainsi une notification à Jean pour le prévenir que le colis est envoyé.
  5. Une fois la bague offerte à sa copine, Mathieu ne se doute pas une seconde que la bague qu’il a achetée était stockée chez Lisa et non pas chez Jean.

 

#2 Comment choisir ses produits ?

Choisir ses produits et donc son activité fait partie intégrante de toute création d’activité de dropshipping. Au-delà du fait que vous vouliez absolument vendre en ligne un type de produits, pour plus de sûreté il faut miser sur des produits dont la popularité est incontestablement grandissante et la concurrence faible. Afin de découvrir les meilleurs produits à mettre en ligne vous pouvez trouver de l’aide au niveau du planificateur de mots-clés Google Ads ou encore Google Trends.

Mais le plus important dans le choix de vos produits reste votre intérêt pour ces derniers ! Si vendre des tatamis ne vous intéresse pas et que vous êtes passionné par le jardinage ; c’est le moment de choisir de vendre ce que vous aimez. Faire du dropshipping reste un travail conséquent et de longue haleine. Il est certain que vendre sur internet des produits que l’on aime rend la tâche beaucoup plus attractive, avec un petit plus… les clients le ressentent eux aussi ! 😉

 

#3 Faut-il créer son entreprise en dropshipping ?

Avant de vendre des produits en ligne, il faut tout d’abord avoir un numéro de Siret. C’est inévitable ! Car qui dit e-commerce dit entreprise. Il y a une manière à moindre coût et rapide d’obtenir son Siret : le statut d’auto entrepreneur. Rien de plus simple ! Nous vous conseillons ainsi de vous rapprocher de l’Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale (Acoss) et de réaliser votre demande en ligne ou par courrier.

Vous pouvez également retrouver les outils d’aide à la création d’entreprise afin de vous guider dans vos démarches administratives. (Anne-Marie Nyang « L’entrepreunariat de demain […] » site web LP)

 

#4 Où et comment trouver le bon fournisseur ?

Grossiste payant ou gratuit ?

Trouver le bon fournisseur dropshipping ne sera pas l’étape la plus facile. Cependant, ne vous découragez pas tout de suite ! Il suffit de savoir où chercher. Lorsque vous commencerez votre recherche il est important de connaître les différents types de grossistes en dropshipping : payants ou gratuits.

Les sites de grossistes payants vous proposent habituellement de payer pour accéder au catalogue produits. Nous vous recommandons plutôt d’utiliser les sites de grossistes gratuits pour une raison de meilleure rentabilité à la fin de votre activité. Lors de vos recherches sachez que les grossistes les plus intéressants sont généralement très mauvais en référencement naturel. C’est une information importante puisque vous devrez explorer les différentes pages de résultats de Google (par exemple) avant de trouver votre bonheur.

Trouver un fournisseur fiable

Également, trouver le meilleur grossiste passe par une montagne de renseignements. Avant de vous engager, renseignez-vous sur les principaux fabricants de produits qui vous intéressent. Vous l’ignorez sûrement mais ils font peut-être directement du dropshipping !

Pour finir, il faut bien évidemment se garantir au préalable de la fiabilité du fournisseur avant d’établir un partenariat ; par exemple en commandant un produit « test ». Assurez-vous de certaines choses au préalable :

  • la facilité à échanger avec lui
  • la gestion des retours
  • les délais de livraison
  • le nombre minimum d’articles par commande…

 

#5 Faut-il créer son site web ou louer un site web ?

Créer son propre site de dropshipping

Aujourd’hui, de nombreuses solutions permettent à des utilisateurs de lancer leur site internet. WordPress par exemple. Il suffira simplement de trouver les bons templates afin de d’aider au mieux le client à mettre facilement des produits dans son panier et de régler ses achats.

Louer une boutique professionnelle en ligne

Des solutions SAAS développent des plateformes e commerce qui permettent à tous les internautes d’ouvrir une boutique en ligne avec toutes les fonctionnalités de base. En effet, cette vitrine est généralement commercialisée sous forme d’abonnement mensuel et demande une petite commission sur le chiffre d’affaires.

Exemple de solutions SAAS : Shopify vous propose de créer un site e commerce. Ajoutez vos produits, et à chaque commande d’un client, le produit est acheté au fournisseur en dropshipping qui se charge de l’envoyer directement au client.

Proposer ses produits sur des marketplaces

Il est possible aujourd’hui de proposer vos produits sur des Marketplaces comme Amazon, Cdiscount ou Fnac en plus de votre boutique en ligne. Les places de marché sont devenues une forme de e-commerce inévitable car elles permettent d’augmenter facilement votre chiffre d’affaires en profitant de la notoriété de ces dernières. Ainsi vous maîtrisez vos coûts d’acquisition et payez simplement une commission par vente ou un abonnement afin de commercialiser vos produits.

Pour ce faire, en plus de bénéficier du trafic important que fournit une marketplace, créez simplement un compte vendeur, ajoutez vos produits, vos fiches produit et vendez !

L’avantage de la commercialisation de vos produits sur une marketplace est que l’encaissement client s’effectue par cette dernière. Vous recevez simplement votre argent une fois que le fournisseur a livré le produit au client.

 

#6 Et à propos des contenus ?

Les contenus font partie du travail le plus conséquent de votre activité de dropshipping. En effet, rédiger entièrement toutes vos fiches produit apportera qualité et importance à chacun de vos articles. Vous devez convaincre le client que vos propositions sont qualitatives et que vous connaissez parfaitement chacun de vos produits.

Au-delà de ces deux résultats, créer et rédiger toutes vos fiches produit améliorera la question de référencement de votre site vitrine. Si vous copiez la description de produit de votre fournisseur, vous pourriez prendre le risque de ne jamais voir votre site remonter dans les premiers résultats de recherche. Ce serait bien dommage !

 

#7 Gérer au quotidien son site de dropshipping (SAV, Retours…)

Gérer un site ecommerce ou un site vitrine demande beaucoup d’investissement. Ne serait-ce que pour améliorer sa visibilité, son trafic ou encore son audience ; il est important de le tenir à jour. Les prix, les photos, les avis, les contenus, les promotions ainsi que les nouveautés sont des éléments réellement essentiels au bon fonctionnement de votre activité.

Également, au niveau du SAV mais également des retours produits : est-ce le fournisseur ou le marchand qui prend en charge tout cela ?

Pour le SAV : votre clientèle reste votre totale responsabilité. Aussi, si votre fournisseur accepte les retours, c’est à vous de vous charger de retourner le produit. Assurez-vous au préalable de ces détails avec votre fournisseur (cf. étape 4). Ne laissez pas le client renvoyer au fournisseur, il pourrait ne pas comprendre votre activité ou commander sur un autre site. Vous prenez alors le risque de perdre de la fiabilité ou encore de perdre un client ! La fidélité est un point qui reste essentiel à la pérennité de votre activité. Chouchoutez vos clients !

 

#8 Pour finir, ce qu’il ne faut pas faire en dropshipping !

La youtubeuse Hell Cat a divulgué de nombreux badbuzz autour du dropshipping. Bien évidemment les cas présentés dans cette vidéo témoignent d’une escroquerie monstre. Le dropshipping n’est pas une arnaque, mais une forme de e-commerce. Vous êtes en charge et dans la totale liberté de fixer vos prix. Cependant, n’oubliez pas qu’un client qui verrait un prix réduit de plusieurs centaines d’euros ne se sentirait pas rassuré, vous perdez ainsi en fiabilité. Or, la fidélité client ainsi que la réassurance sont les règles d’or de toute forme de commerce de nos jours. Alors, ajustez vos prix, rassurez vos clients et fidélisez-les !

Pour finir, n’oubliez pas que le lancement de votre site marchand, dans le cadre d’une activité de dropshipping, a pour objectif de rentabiliser au maximum en générant du trafic, en utilisant le SEO (référencement naturel) et en fidélisant vos clients. Si vous ne connaissez pas toutes les techniques de fidélisation client, pourquoi ne pas découvrir le lead management ou encore l’intérêt de DATAVIZ’ dans une stratégie de fidélisation (Estelle Enaudi Pinet site web LP) ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *