fbpx
7 min de lecture

Le marketing d’influence, était un des thèmes abordés lors de la 3e édition des journées de l’e-Commerce au Quebec. Revenons ensemble sur les points clés.

En résumé

Vendredi 16 avril 2021, lors de la journée de l’e-Commerce au Québec, nous avons découvert les secrets du marketing d’influence sur Instagram ! La journée de l’e-Commerce, c’est plus de 12 conférences exclusives données par des experts sur les thèmes de l’entreprenariat, de l’e-commerce ou encore du marketing digital. On a échangé lors de tables rondes sur les tendances à venir dans le commerce électronique. L’occasion pour Web Theorie de voir de nombreux cas pratiques, de témoignages ou encore de conseils. Cette journée a été une source de motivation essentielle afin de voir plus loin. Les conférenciers invités étaient diversifiés, passionnés et étaient reconnus dans leurs domaines respectifs. Au travers de cet article, vous aurez la chance d’en apprendre davantage sur divers volets de l’e-Commerce. Ce qui vous permettra de vous approprier des pratiques et conseils concrets au sein de votre entreprise.

Le marketing d’influence est un marché extrêmement florissant.

D’Instagram à TikTok en passant par YouTube, les marques collaborent avec des personnes populaires sur leurs réseaux respectifs (+ de 10K d’abonnés) pour élargir leurs réseaux d’abonnés et promouvoir leurs produits et services. Les réseaux sociaux ont logiquement rapidement gagné en popularité, tout comme l’investissement et l’intérêt pour le marketing d’influence.

Marketing d’influence le nouveau bouche-à-oreille

Il y a un point commun entre le marketing d’influence et le bouche-à-oreille : ces deux méthodes ont le même objectif à savoir que d’autres personnes parlent de votre entreprise. Le marketing d’influence implique généralement une rémunération (financière par exemple) donnée à l’influenceur par la marque. L’influenceur parle à ses abonnés de produits ou de services parce qu’il ou elle a été récompensé(e) et bien sûr briefé.

Karim Leduc, (fondateur de Dulcedo Management) qualifie le marketing d’influence comme « une ouverture à un nouveau marché ».

Le Marketing d’influence apporte donc une visibilité nouvelle, qui permet de faire connaître mais également reconnaître une marque. Comme un lien de confiance se tisse entre la marque et l’acheteur qui s’identifie aux influenceurs qu’il suit.

Convaincu de l’intérêt de marketing d’influence ? Pour bien choisir votre influenceur et ne perdre votre temps ou votre argent, on vous partage quelques conseils.

Les points clés de la réussite partagés par les conférenciers

Jade-Alexandra Trottier, cofondatrice de la célèbre marque de thé matcha Teangle, nous donne ses conseils afin de réaliser d’excellentes collaborations avec des influenceurs. 

« Il faut avant tout avoir un bon contact avec l’influenceur, une campagne de marketing d’influence c’est un contrat gagnant-gagnant». 

Jade-Alexandra Trottier

Pour elle, la réussite d’un partenariat rime avec authenticité. Elle passe de nombreuses heures à choisir méticuleusement ses futurs collaborateurs. Il ne faut pas « sauter sur le premier compte qui possède un grand nombre de followers ». Elle invite également à demander un relevé analytique du compte Instagram (engagement de son audience par exemple) et à garder un œil sur les objectifs et vérifier que le contrat est respecté. 

Jade-Alexandra nous donne également quelques tips sur les choses à ne surtout pas faire : 

  • Vouloir un contrôle trop important sur le contenu. Chaque influenceur possède sa charte éditoriale et c’est à lui de promouvoir le produit selon son envie et son propre style. Les influenceurs ont des communautés qui leur ressemble, si l’influenceur est une des cibles du produit sa communauté le sera tout autant. 
  • Ne pas viser la quantité mais la qualité. Il vaut mieux privilégier une sélection d’influenceur. En effet si l’ADN de la marque ne colle pas avec celui de l’influenceur le partenariat n’aura que très peu d’intérêt et il n’y aura pas d’impact favorable sur l’entreprise.

William Giroux, co-fondateur de la marque KaseMe, possède une entreprise qui vend des coques de protection pour smartphone à travers le monde. Pour lui le marketing d’influence représente plus de 50% de son budget (environ 8 000 $ / mois). Il signe tous les mois entre 200 et 300 contrats de partenariat non rémunéré. Un contrat qui se traduit par un envoi de produit en échange d’une visibilité supplémentaire sur les réseaux sociaux. Il nous explique durant la conférence comment monter un bon plan marketing d’influence. Ce plan s’articule en trois étapes : 

  • Tout d’abord créer un brief en interne sur les actions à mener lors de cette campagne : le budget, les dates, les cibles que ce soit les influenceurs ou les acheteurs en fonction des produits proposés. Il se pose également la question du support de communication : une story Instagram, un Post, une vidéo ou encore un concours.
  • Dans un second temps William nous invite à former une équipe avec les influenceurs sélectionnés. Il appelle cette étape « l’équipage ». Il faut désormais transmettre le bon brief aux l’influenceurs, afin qu’ils en comprennent les objectifs pour maximiser l’investissement. 
  • Pour finir on vient analyser les résultats et les retombées des influenceurs. 

Pour réussir une bonne campagne de marketing d’influence il ne faut pas brûler les étapes. La précipitation ne mène à rien. Et ça peut avoir des impacts négatifs sur la marque et les influenceurs. 

TikTok la prochaine plateforme du marketing d’influence

Depuis son lancement en 2016, le réseau social TikTok ne cesse de progresser, affichant même une croissance insolente ces derniers mois. C’est pourquoi de nombreux professionnels commencent à créer des contrats de partenariats avec ces nouveaux influenceurs.

En effet, ils ont une visibilité très importante car le mode de fonctionnement et les algorithmes sont bien différents de ceux des autres réseaux sociaux. Les Influenceurs TikTok sont rémunérés, en fonction du nombre de vues et de likes (à condition d’avoir plus de 10k abonnés et d’avoir enregistré plus de 10k vues le dernier mois). De quoi faire rêver de nombreuses marques. Elles pourront se permettre de viser des comptes plus importants sans pour autant devoir débourser plus. Des vidéos courtes et décalées pour vendre ou faire apparaître une marque ou un produit. Moins d’une minute pour le mettre en avant à travers une chorégraphie ou une nouvelle tendance. C’est peut-être la recette de la réussite pour apporter de la visibilité à un produit. L’édition 2022 de la journée du e-commerce nous donnera peut-être plus de réponses sur cette nouvelle tendance…