fbpx
9 min de lecture

Web Theorie était présent toute la matinée à la première édition digitalisée du Content Summit 2021 et nous vous avons donc préparé un petit compte rendu de tout ce que nous avons pu y apprendre ! 

Première conférence du Content Summit : L’influence sur LinkedIn avec Grégoire Gambatto : CEO Co-Fondateur de Germinal, une agence de Growth. 

« L’art d’arrêter les gens sur Linkedin, c’est ne pas faire comme tout le monde »

Grégoire Gambatto a donc abordé le sujet de son influence sur Linkedin. Il nous a communiqué comment a-t-il réussi à avoir autant de portée et certains de ses tips. Étape première selon lui, la maîtrise de l’algorithme. En effet, l’algorithme Linkedin est le moins complexe de tous les réseaux sociaux. Il nous explique que la marque sur Linkedin c’est vous-même et que la visibilité passe par le compte personnel plus que le compte professionnel. 

D’après G. Gambatto, la viralité sur Linkedin est représentée par le Dwell Time. En effet, le temps passé sur votre post est la base pour que celui-ci devienne viral. Plus les gens commentent, prennent part au débat et y passent du temps, plus votre post a de chance d’avoir une portée importante. À savoir que sur Linkedin, chaque ligne d’un post quelconque doit servir à lire la prochaine.

Mais quels sont les posts qui marchent le plus sur Linkedin d’après le Co-fondateur de Germinal ? 

  1. Les posts dits « célébration » autrement dit les posts qui réitèrent un événement marqué, une première fois, etc…
  2. Les « inspirationnel » c’est-à-dire apporter une connaissance via vos posts.
  3. Le « contenu contre commentaire »
  4. La « demande de feedback ou demander l’avis à votre communauté »
  5. Les posts « torchon qui brûle » qui mettent en place un débat et qui ont été le fruit de sa stratégie en 2020.

Pour résumer ses conseils : postez régulièrement une à deux fois par semaine au début en proposant du bon contenu et démarquez-vous des autres professionnels et créez votre propre identité sur Linkedin. Deuxième conseil à retenir, être clivant, cela vous permettra d’avoir une « caisse de résonance ». Ensuite, mettre en place une Stratégie Avengers, c’est le fait que tous les salariés de l’entreprise contribuent à l’intérêt de la marque mère en postant chacun sur leur compte personnel avec une identité bien personnelle de post. Enfin, le plus important est le copywriting, il faut créer de l’attention, puis de l’intérêt, du désir et enfin un call to action et tout ça dans un seul et même post ! 

Deuxième conférence du Content Summit : Respire, une notoriété de marque basée sur une stratégie de contenu inédite avec Justine Hutteau : Co-fondatrice de Respire.

« Tout le monde consomme du contenu et personne n’a une vraie expertise du contenu » 

Pour J. Hutteau, créer une communauté ultra-engagée pour une marque est chronophage. En effet, elle indique que le temps passé sur les réseaux sociaux est primordial pour agrandir une communauté et qu’il faut être constamment en train de poster tous les jours mais bien entendu, sans poster n’importe quoi. Elle indique également à ce sujet de ne pas trop poster d’un coup, sauf si vous avez un vrai message à véhiculer. Pour le réseau social Instagram, son conseil est d’utiliser toutes les fonctionnalités que propose l’application (publications, stories, reels, IGTV, etc…), qui peuvent tout être un atout pour votre stratégie de contenu. Les interactions avec les consommateurs sont indispensables d’après la Co-fondatrice de Respire. En effet, répondre aux commentaires et messages privés permettra de créer du lien et de la fidélité.

Le contenu de post est également très important, « on ne sait pas ce qui plaît » rétorque J. Hutteau, « alors il faut tester » et surtout « s’inspirer mais trouver son originalité ». De plus, le contenu personnel marche énormément sur Instagram. Ainsi, raconter les coulisses, les backstages, ce que les gens ne peuvent pas voir en temps normal plaît à la communauté, c’est la curiosité humaine naturelle. 

Enfin, pour vérifier la réussite de note contenue la prise et la perte d’abonnés sont des facteurs majeurs à analyser. D’après J. Hutteau, il est également pertinent de suivre les commentaires et les likes qui démontrent bien l’engagement de votre communauté. Pour LinkedIn, ce sont les vus de posts qui doivent être analysés ainsi que les likes. 

Troisième conférence du Content Summit : se développer professionnellement grâce au contenu avec Marie Ouvrard de Welcome to the Jungle.

« Aujourd’hui le travail peut être très sexy » 

Chez Welcome to the jungle (WTJ), le contenu fait partie de l’ADN. M. Ouvrard nous explique qu’il permet aux utilisateurs d’être accompagnés et de vivre une réelle expérience. Pour WTJ, il leur permet d’être à l’écoute et de développer une certaine expertise.

L’idée principale de l’enseigne est de proposer quelque chose qui dure dans le temps : une ligne éditoriale et une approche qui se base sur le travail moderne, qui place l’humain en priorité au sein d’un projet collectif d’entreprise. Sur leurs réseaux aujourd’hui, l’entreprise a une stratégie de contenu spécialement basée sur les vidéos.

On nous explique également que Welcome Originals, c’est leur application de développement professionnel orientée vidéos et podcasts qui permet de capitaliser sur le savoir faire vidéo et la compétence de contenu. Cette application permet d’apprendre à distance, quand on le souhaite et d’avoir accès à des experts du monde entier. Leur but étant d’amener les gens à prendre du plaisir à consommer et à se former à un contenu « comme une série Netflix ». Cependant, attention à ce que tous vos contenus aient un lien entre eux ! Ici c’est la qualité premium, les histoires, des learnings sur tous les contenus et aussi une diversité de point de vue. 

Découvrez quelques Learnings que M. Ouvrard a eu l’occasion de nous donner : 

  • Ne pas trop regarder la concurrence et aller chercher des idées ailleurs,
  • Demander des feedbacks dès que possible des utilisateurs et de l’équipe pour créer des médias les plus pertinents possibles.
  • Préserver son identité et son ADN
  • Recruter une super équipe avec, au mieux, des profils divers les uns des autres,
  • Être ambitieux…
  • Et ne pas trop suivre les conseils ! 


Quatrième conférence du Content Summit : les 8 contenus vidéos à lancer en 2021 avec Thibaut Machet de Play Play.

#1 L’interview : C’est un concept authentique et un modèle simple et efficace.

#2 Social Clip : L’idée centrale de ce concept est de faire passer des émotions à votre communauté, ce qui génère les partages et l’engagement.

#3 Format top : Facile à créer et ludique !

#4 Événements : Pour promouvoir un événement vous pouvez organiser vos vidéos en un avant (présentation, intervenants, agenda, etc…), un pendant (stories, citations marquantes, etc…) et un après (temps forts, best-of, interviews, etc…).

#5 Podcast Teaser : Le podcast est en pleine croissance vous pouvez, d’après T. MACHET, le tourner sous format vidéo court en proposant un Call-to-action qui le rendra interactif et visuel !

#6 Tutorial : L’idée est d’être exhaustif tout en gardant un rythme entraînant pour ceux qui vous regardent. C’est le contenu le plus adapté pour vendre, expliquer et aider.

#7 Recrutement : Vous pouvez créer des vidéos pour mettre en avant vos offres d’emploi, vos interviews collaborateurs, vos backstages d’entreprise, votre marque employeur et également vos CV vidéos. Des idées novatrices qui ne cesseront pas de séduire en 2021.

#8 Recyclez! : T. MACHET nous explique qu’il ne faut pas hésiter à recycler vos contenus. Passer d’un format Top à une story ou d’une interview à un backstage, toutes les idées sont bonnes à prendre quand il s’agit de recyclage, alors il ne vous reste plus qu’à vous lancer !