fbpx
Référencement Google
Référencement

Comment améliorer son référencement Google en 3 étapes  ?8 min read

11 min de lecture

 Avoir un site mal référencé n’est pas une fatalité !

Améliorer son positionnement sur les moteurs de recherche et gagner en visibilité tout en proposant des contenus pertinents… Un objectif atteignable, grâce au SEO, au SEA et au SMO.

Vous souhaitez tirer parti du référencement web, ce levier majeur de la communication digitale ? Le blog Web Theorie vous propose des techniques de référencement classées en 3 étapes.

SEO, SEA, SMO… Quel référencement choisir  ?

En matière de référencement, plusieurs méthodes s’offrent à nous.

Le référencement naturel (SEO)

Il repose sur les bonnes pratiques web pour obtenir la première place des moteurs de recherche.

Le référencement payant (SEA)

Il vise à acheter des mots-clés aux enchères pour donner de la visibilité à vos annonces. 

Les stratégies social media (SMO)

Le SMO mise sur l’utilisation des réseaux sociaux pour mettre en avant votre activité et acquérir du trafic qualifié.

Astuce N° 1 : Créer un compte gratuit Google My Business

Être référencé… Sans avoir de site ?

Internet ne rime pas forcément avec site web. En effet, Google My Business apporte une solution aux professionnels qui souhaitent être visibles sans forcément avoir de site internet.

Marche à suivre :

Créez un compte Google My Business. Il vous permet d’être référencé sur Google, de Maps aux moteurs de recherche Google. Ensuite, indiquez simplement :

  • vos horaires d’ouverture,
  •  votre adresse,
  •  une description de votre activité,
  •  quelques visuels de vos produits.

Google My business vous donne également la possibilité d’obtenir des commentaires et d’y répondre simplement.

Quelle alternative à Google My Business ?

Google n’est pas le seul à proposer de la visibilité gratuite : les Pages Jaunes peuvent également vous assurer une présence en ligne grâce à leur annuaire bien référencé.

Astuce N° 2 : Optimiser son site internet

Optimiser son site, c’est répondre à la fois aux besoins des internautes et aux exigences des moteurs de recherche.

Les premiers souhaitent trouver une réponse rapide à leurs questions sur un site web qui s’adapte au support qu’ils utilisent (mobile, tablette, smartphone). Les seconds veulent mettre en avant des sites de qualité qui répondent aux bonnes pratiques élémentaires de la construction de site.

Pertinence des contenus

Sur le web, les internautes cherchent avant tout des contenus accessibles qui répondent à des interrogations précises. Si vos services ou vos produits le permettent, la création d’un blog sur votre thématique peut s’avérer très pertinente. Veillez ensuite à publier des articles de blog régulièrement : un travail de longue haleine !

Comment faire mûrir une mangue ?, Comment faire fructifier son épargne en devenant Business Angel  ?  ou encore Comment améliorer son référencement en 3 étapes ?, ou Comment rédiger pour Google ?. D’ailleurs, si vous lisez cet article, vous êtes la preuve vivante que les articles « How to ? », ou « Comment faire / booster / optimiser… ? » fonctionnent bien. Le site wikiHow en a d’ailleurs fait sa marque de fabrique.

Contenus pratiques et accessibles = textes creux ?

Champ sémantique, longue traîne, mots-clés… Quel que soit votre domaine, tous ces éléments doivent être pris en compte pour améliorer votre référencement naturel. Mais aussi pour proposer un contenu rédactionnel qualitatif à vos lecteurs. Et plus précisément un contenu qui contient les bons Google keywords, mais respecte également un champ lexical spécifique qui correspond aux thématiques de votre secteur d’activité. À vous de trouver les bons mots !

👉 À noter : les articles de type « On a testé », « Notre avis sur la rédaction web… » connaissent également un beau regain d’attractivité. Retrouvez un exemple d’article dans ce genre par ici.

🚀 Vous souhaitez connaître le champ lexical relatif à votre secteur d’activité ? Contactez Web Theorie, nous vous donnons une première estimation de vos mots-clés gratuitement.

🚀 Vous souhaitez monter en compétence dans ce domaine ? Jetez un œil à nos offres de formation en rédaction de contenu.

Texte lisible et structuré

Pour faire simple et faciliter la lecture de vos prospects, n’oubliez pas de structurer votre contenu. Mieux vaut un texte hiérarchisé en paragraphes et sous-paragraphes avec des textes à puces (ou des tirets) qu’un pavé d’une centaine de lignes. Plus votre texte sera aéré, plus il sera lisible… et donc lu et partagé.

Les attentes des moteurs de recherche

👉 Pour répondre aux exigences de rapidité des moteurs de recherches :

  •  allégez toutes vos images supérieures à 300ko (0,3Mo),
  •  configurez la mise en cache de votre site,
  •  nettoyez votre site des ressources et plug-ins inutiles.

 

👉 Pour faciliter l’indexation par les robots de Google :

  •  placez vos mots-clés dans les balises essentielles pour le référencement : balises title, H1, H2…,
  •  peaufinez vos balises meta descriptions. Là encore, ajoutez vos mots-clés essentiels et ne négligez ni les balises alt, ni les ancres,

Astuce N°3. Donner de l’écho à son site avec le netlinking et le SMO

Comment distinguer deux sites de qualité et de construction identiques ? Aux nombres de sources qui les mentionnent.

Le netlinking

Pour améliorer votre popularité et par extension votre référencement tout en obtenant un trafic qualifié, misez sur un maillage interne et sur une stratégie netlinking solides.

  •  privilégiez la qualité de vos liens. En effet, inutile d’ajouter 15 liens hypertextes faiblement qualifiés,
  • achetez des backlinks (par exemple sur le site Linksmanagement) ou procédez à des échanges de backlinks,

  • favorisez la création de liens naturels vers votre site. Google valorise ce type de netlinking, aussi appelé linkbating. Pour réussir dans cette voie, plus qu’une chose à faire, et pas des moindres. Créer des contenus pertinents, populaires et viraux sur des thématiques à la mode et en lien avec votre domaine. Par exemple, un blog sur les trottinettes, si, comme la start-up « En Trottinette Simone », vous venez de lancer une toute nouvelle trottinette pliable au top !

  •  misez sur le Guets Posting : proposez à des sites de publier un article gratuit sur leur blog. Sans oublier d’y glisser un lien vers votre propre site. Bien sûr, ne proposez pas ce type d’entente à des concurrents directs, mais plutôt à des professionnels dont l’activité est complémentaire à la vôtre.

⛳️ Exemple : Vous venez d’ouvrir un coworking à Bordeaux. Pour gagner un maximum de liens entrants, vous pouvez proposer à des agences de communication (ou des plateformes de freelances) de publier des articles accrocheurs intitulés « Les atouts des coworking » ; ou encore « Coworking : comment optimiser son temps de travail ? ».

❗️Attention : ne proposez JAMAIS à deux structures des articles similaires, au risque d’être pénalisé pour duplicate content par Google… et d’être blacklisté par vos partenaires.

✅ En revanche, si vous maîtrisez l’art du rewriting, c’est le moment de le montrer !

Sortir du lot grâce aux réseaux sociaux

Certains canaux de communication font certainement mention de votre marque et de votre site, comme des réseaux sociaux.

En créant une page Facebook, LinkedIn, Twitter, Pinterest et Instagram, vous gagner en visibilité sur 4 outils très bien référencés. Avant de vous lancer, veillez néanmoins à respecter certaines règles :

  •  harmonisez vos supports de communication pour être reconnaissable sur tous les canaux de communication et diffuser une image de marque cohérente,
  •  créez des partenariats avec des influenceurs de renom susceptibles d’être intéressés par votre produit ou votre service,
  •  respectez les normes et les bonnes pratiques de chaque réseau social. Un contenu humoristique qui fait la part belle aux émoticônes ne peut en aucun cas être copié-collé sur votre page LinkedIn tel quel. Des formations sur mesure sont là pour vous guider dans la jungle social media !

 

À lire sur le sujet :

🚀  7 astuces Instagram pour un feed populaire et attractif

🚀 Les dernières fonctionnalités de Pinterest

🚀 Facebook, l’atout N° 1 des entreprises 3.0 ?

🚀 7 outils performants pour gérer vos réseaux sociaux

Bilan

Les atouts d’une stratégie de référencement optimale

En respectant ces trois étapes et ces quelques conseils, vous observerez dans les prochains mois les premiers résultats :

  •  une audience plus large,
  •  un meilleur classement sur les moteurs de recherches,
  •  une notoriété en hausse, plus de trafic et un taux de clic en progression,
  •  une croissance des ventes sur votre site e-commerce.

Des résultats mesurables… à condition d’avoir mis en place un outil statistique, comme Google Analytics.  Par ailleurs, soyez patient ! Une stratégie de référencement prend du temps à mettre en place. Sauf en misant sur des techniques de référencement payant type AdWords, n’espérez pas arriver en bonne position sur Google en une semaine !

Le référencement web ? Quel référencement web ?

Search engine optimisation, meta description, outils seo, meta keywords , search marketing, google trends, et meta robots, algorithme Google, maillage interne, url rewriting, balise meta keywords, black hat seo, référencement organique, nofollow, urls…

… Rien qu’à la lecture de ce jargon, vous tournez de l’œil !

Un Google Pingouin ne sommeille pas (encore) en vous ! Pour remédier à cette allergie au référencement, trois pistes s’ouvrent cependant à vous :

1. Laissez le référencement de côté et cherchez d’autres astuces pour réussir votre transformation digitale.

2. Accrochez-vous coûte que coûte et partez en quête de nouveaux conseils pour élaborer une stratégie de référencement performante  : l’équipe de Web Theorie se fera un plaisir de vous aider. 

3. Vous faites partie de ceux qui ne s’avoue JAMAIS vaincus ? Prochaine étape : suivre une formation sur mesure, dispensée par un rédacteur web expert en référencement. 🚀

6 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *